Publié: 18 mars 2013 par Mahamo dans Non classé

Bonjour,

Si vous êtes ici pour consulter les derniers articles des Brindherbes, c’est loupé…

Depuis le soir du vendredi 16 novembre, nous avons déménagé le blog.
L’adresse exact du blog reste donc : http://lesbrindherbes.org

Si même en cliquant sur ce lien vous revenez sur cette page (http://brindherbes.worpress.com), c’est que la « redirection » se fait mal pour vous.

Plusieurs raisons : les cookies et historique de votre navigateur, le cache etc…

Si ceux sont vos serveurs DNS qui ne sont pas à jours, pas de panique, cela devrait vite entrer dans l’ordre.

La solution la plus rapide, consisterait  à modifier vos serveurs DNS ; En passant par ceux de Google par exemple.

Vous pourrez trouver une petite explication sur leblogdugeek, parmi beaucoup d’autres.

A tout bientôt donc

Amicalement,

Les Brindherbes.

Transfert du blog dans peu de temps !

Publié: 16 novembre 2012 par Brindherbe01 " Pierrot " dans Non classé

A 23 h00 nous attaquons la bascule du blog sur nos serveurs  !

Beaucoup plus de sécurité.

Interface supérieure.

Publication participative.

Nouveau graphisme.

Et sans vous demander une tune !!!

 

Des meubles dans la rue à Glasgow, en Ecosse (Tomek Augustyn/Flickr/CC)

Diouldé Chartier dirige D’Cap Research, un cabinet d’étude sur les comportements des Français. D’Cap a mis en place un « observatoire système D » pour étudier leurs changements d’attitude face à la crise. Comment les Français s’adaptent-ils à celle-ci ? Comment se débrouillent-ils pour moins en souffrir ?
Lire la suite »

La vérité sur les prix en grandes surfaces

Publié: 16 novembre 2012 par Brindherbe01 " Pierrot " dans Economie
Tags:, ,

L’édition 2012 de ce rapport intègre ainsi pour la première fois une approche analytique des charges, et donc des marges nettes, rayon par rayon, alors que seules les marges brutes étaient recensées jusqu’à présent.

Cette instance, qui a publié son premier rapport l’an dernier, a été créée en 2008 pour faire la lumière sur la répartition de la valeur ajoutée dans la filière agroalimentaire, sur fond de tensions récurrentes entre les producteurs et la grande distribution.

rayon alimentaire

Les sept grandes enseignes françaises ont été interrogées pour cette étude, à savoir Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Leclerc, Intermarché et Système U. Pour cent euros de chiffre d’affaires, leurs achats vont de 70 euros pour la charcuterie à 75 euros pour produits laitiers, d’où une marge brute allant de 25 à 30 euros.
Lire la suite »

S’emparant de la mouvance qui tend à repenser nos modes de consommation de manière plus rationnelle, une entreprise a misé sur le web pour rapprocher consommateurs et producteurs. Plus souples qu’une AMAP, ces ruches d’un genre nouveau sont en train d’essaimer un peu partout en France.  

Un facebook de la nourriture ? Une bonne vieille réunion tupperware ? Un concept novateur de consommation ? «  La ruche qui dit oui », start-up lancée en 2010 par le designer industriel et passionné de cuisine Guilhem Chéron, réunit un peu tout ça à la fois. Une initiative en tout cas terriblement dans l’air du temps puisqu’elle répond au besoin grandissant de consommation éthique et responsable tout en surfant sur la vague impressionnante des réseaux sociaux. Le principe est simple. Suffisait d’y penser comme on dit. Les ruches se présentent comme des plateformes communautaires d’achats groupés privilégiant les circuits-courts. Chacun (particulier, entreprise, école) peut constituer une ruche en réunissant une quarantaine de consommateurs potentiels. L’inscription sur le site est gratuite. Il suffit ensuite de démarcher des producteurs locaux pour qu’ils proposent leurs produits sur le site. Ces derniers s’engagent à livrer à partir du moment où le seuil de commandes qu’ils ont eux-mêmes fixé afin de garantir la rentabilité est atteint. Selon les fréquences choisies par le fondateur de la ruche, de une à plusieurs fois par mois, les « abeilles  » viennent ainsi récupérer leurs achats au point de livraison de la ruche.
Lire la suite »

Pour le magazine britannique The Economist, une crise profonde menace la France, qu’elle qualifie en couverture de son nouveau numéro de «bombe à retardement au coeur de l’Europe».


Après avoir dénoncé un supposé «déni» français avant la présidentielle, The Economist , influent et libéral hebdomadaire britannique du monde des affaires, estime en couverture de son numéro du 17 novembre que la France est une «bombe à retardement au coeur de l’Europe». L’image qui illustre ce dossier spécial de 14 pages est éloquente: sept baguettes de pain entourées d’un ruban bleu-blanc-rouge, telles des bâtons de dynamite, reliées à une mèche allumée. Bref, prêtes à exploser.
Lire la suite »

Si vous avez souscrit un crédit immobilier entre 2008 et 2011, quand les taux étaient supérieurs à 4,3 %, vous avez probablement intérêt à le racheter ou à le renégocier. Les taux sont actuellement à leur plus bas niveau depuis le début de l’année. Comptez 3,37 % pour une durée moyenne de 17 ans, selon la dernière étude de Crédit logement CSA du 9 novembre. En octobre, les banques ont baissé les taux des crédits immobiliers pour le huitième mois d’affilée. « Il faut quasiment remonter à l’année 1945 pour obtenir des taux aussi alléchants  » déclare Joël Boumendil, fondateur du courtier ACE.
Pas étonnant donc que depuis la rentrée, les courtiers en crédit enregistrent un afflux de demandes de renégociation. Chez Empruntis, ils ont représenté 20 % des dossiers traités en septembre, contre 7 % un an plus tôt. Son concurrent Meilleurtaux.com déclare avoir reçu 6 500 dossiers de rachat de prêt immobilier en octobre, contre 1 500 en moyenne lors des trois premiers mois de l’année.
Lire la suite »

Chômage, pauvreté, création d’entreprises: les banlieues sont de loin les premières victimes de la crise, selon un rapport à paraître vendredi qui atteste, chiffres à l’appui, du net accroissement des inégalités entre les territoires.

Hasard du calendrier, le rapport annuel de l’Observatoire national des zones urbaines sensibles (Onzus) paraît juste après la grève de la faim du maire de Sevran (Seine-Saint-Denis), Stéphane Gatignon, qui a mis les projecteurs sur les défis des villes pauvres.

Les 751 zones urbaines sensibles (ZUS) cumulaient déjà les handicaps, mais selon l’Onzus, la crise a encore aggravé leur situation.

Le taux de pauvreté (part des personnes vivant avec moins de 964 euros par mois) y est ainsi passé de 30,5% en 2006 à 36,1% en 2010. Au cours de la même période, il n’a progressé que de 11,9% à 12,6% en dehors de ces quartiers.

Plus jeunes, moins qualifiés, majoritairement d’origine étrangère, les 4,5 millions d’habitants des Zus peinent d’abord sur le marché du travail.

Depuis 2008, la part des habitants de Zus ayant un emploi ne cesse de diminuer et moins d’une personne âgée de 15 à 64 ans sur deux (47,6%) y est aujourd’hui salarié.

En parallèle, le taux de chômage est encore passé de 21,9% en 2010 à 22,7% en 2011. Or, rapporte l’Onzus, « les effets de la crise économique semblent plus prononcés en Zus car dans le même temps, le taux de chômage dans les autres quartiers des mêmes agglomérations est très stable depuis 2009 autour de 9,5%
Lire la suite »

– Lesspheres –
Manque plus que le bouton « Je like » et « Plus-Plus » et on aura tout gagné…

Quand Israël fait la guerre en direct via les réseaux sociaux: « L’armée israélienne a lancé hier une opération de communication au goût doûteux. Les internautes sont en effet invités à suivre en direct sur Internet, via les réseaux sociaux, le déroulement de son offensive contre la bande de Gaza.

Lire la suite »

Retrouvez nous sur le forum !!!!

Publié: 16 novembre 2012 par lesspheres dans Actualité générale
Tags:,

La journée est finie pour nos valeureux rédacteurs et administrateurs du blog.

Mais vous pouvez nous retrouvez sur le forum d’échanges et de dons de graines : http://brindherbes-100-racines.xooit.fr

Votre présence y est importante : Vous voulez changer le monde ? Protéger la biodiversité ? Vous nourrir sainement avec les produits de votre jardin ? Assurer un avenir meilleur à vos enfants ?

Hé bien, commençons progressivement en re-découvrant les techniques anciennes et les fruits et légumes que savouraient nos grands parents, en faisant des gestes d’échanges et de dons, et en court- circuitant le système économique par une vie plus simple..

Vous trouverez en dessous de cet article le lien du portail des derniers messages, qui vous permettra, dans un même temps, de vous tenir au courant de l’actualité de la journée.

A tout de suite !!!

Fraternellement,

Les Brindherbes

http://brindherbes-100-racines.xooit.fr

Le blog entre en résistance !

Publié: 15 novembre 2012 par Brindherbe01 " Pierrot " dans Actualité générale

Cher lecteur, chère lectrice,

L’équipe des Brindherbes souhaite vous faire une communication au sujet de l’évolution du blog.

Tout d’abord : MERCI! Grâce à vous, de nouveaux horizons s’ouvrent pour notre groupe. Chacun de vous portez une partie différente des Brindherbes, et nous sommes ébahis de l’avancée et de l’ampleur que cela prend !

 

Depuis le début de la création des Brindherbes, nous évoluons à grands pas et nous souhaitons toujours vous offrir le meilleur en termes de support technique.

Aussi, nous allons dans la nuit de Vendredi à Samedi basculer sur notre propre hébergeur sécurisé  avec un graphisme plus fluide. Notre nouvelle plateforme vous offrira un meilleur visuel en un seul coup d’œil !

 

De plus, nous évoluons vers un média 100% citoyen et 100% participatif qui vous permettra de vous exprimer et de vous informer autrement. Cet état d’esprit nous parait être bénéfique pour tous, bien entendu nous continuerons toujours à publier des articles récents comme à l’heure actuelle. Nous pensons que tout citoyen doit pouvoir s’exprimer indépendamment de ses orientations politiques, économiques, religieuses, culturelles ou sociales.

 

C’est pour cela que sur la prochaine plateforme, vous trouverez une nouvelle rubrique  « proposez nous vos/des articles ». Nous sommes en effet persuadés que tout citoyen est potentiellement capable d’identifier en avant-première des informations difficilement accessibles, volontairement cachées ou ne bénéficiant pas de couverture médiatique. Les internautes développent une attitude de veille et d’alerte et peuvent réaliser un travail critique en recoupant les informations. Nos principales missions sont l’information à l’égard du public et le soutien à la liberté d’expression. Ainsi, la parole n’est ni aux « merdias », ni aux « élites ». La parole est à ceux qui ont des faits originaux et inédits à relater ou qui veulent mettre en perspective des informations existantes.

 

Vous connaissez déjà nos valeurs qui vous reflètent, nous souhaitons que ce blog soit également votre outil d’expression !

 

Fraternellement,

 

Les Brindherbes 


Le ministre israélien de la défense, Ehud Barak, a approuvé jeudi 15 novembre le rappel de jusqu’à 30 000 réservistes, susceptibles d’être mobilisés à tout moment, a annoncé le porte-parole de l’armée israélienne. « Nous sommes en train d’étendre la campagne » à Gaza, a déclaré à la télévision israélienne le porte-parole, le général Yoav Mordechaï, ajoutant que le ministre de la défense venait « sur demande de l’armée de rappeler 30 000 soldats », mobilisables immédiatement.
Cette annonce intervient alors que pour la première fois depuis 1991 des roquettes sont tombées dans l’agglomération de Tel Aviv. L’une d’elles est tombée en fin d’après-midi au large de Jaffa sans faire de blessé. L’attaque a été revendiquée par la branche armée du Jihad islamique, les Brigades Al-Qods.

Lire la suite »


Des gendarmes ont verbalisé des policiers pour infraction au code de la route devant leur commissariat de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), en Sologne, selon un syndicat de police qui a dénoncé « une provocation intolérable ».

« Une provocation intolérable »

Alliance Police Nationale, deuxième syndicat de gardiens de la paix, a indiqué, dans un communiqué, avoir appris « avec consternation » que « certains gendarmes » du Loir-et-Cher sont « venus verbaliser les citoyens et les policiers », dans la nuit de mardi à mercredi, devant le commissariat de la localité.

Le syndicat dit prendre cette « intervention des gendarmes comme une provocation intolérable », qui est « révélatrice d’un total mépris des institutions au moment même où les prévisions de fermetures de commissariats avivent les tensions dans la police et la gendarmerie ».

Cet incident survient alors que la municipalité de Romorantin-Lanthenay a voté récemment le maintien de son commissariat, visé par ces redéploiements qui sont effectivement en discussion au ministère de l’Intérieur.

Le syndicat a d’ailleurs appelé, écrit-il, à une « manifestation » mardi prochain dans cette localité afin de protester « contre le fermeture » envisagée du commissariat.

De source proche des gendarmes, on a précisé à l’AFP que cette verbalisation pour infraction au code de la route avait visé au moins un véhicule appartenant à un policier et que « c’est tout à fait fortuit » et « non ciblé ». Le syndicat précise qu’il compte bien demander des « explications » au ministère de l’Intérieur.

source: RTL